Le pari sportif et moi, une aventure qui dure depuis trois ans

pari sportif foot

Bonjour à tous et bienvenue sur mon site entièrement consacré au pari sportif ! Je me présente, je m’appelle Guillaume et je suis un Brestois âgé de 25 ans. Malgré mon jeune âge, cela fait désormais trois ans que je parie régulièrement en ligne.

Fort de cette expérience, j’ai donc décidé de créer cet espace afin d’apporter une aide concrète aux parieurs français. En guise de préambule, je vais d’ailleurs revenir plus en détails sur ces trois années passées à parier en ligne. De cette façon, vous allez découvrir les erreurs que j’ai commises et les astuces qui m’ont permis de devenir un véritable expert du pari sportif !

Pour tout vous dire, je rêve de parier en ligne depuis mon plus jeune âge. En effet, mon père m’a rapidement donné l’amour du foot et je suis donc attentivement toute l’actualité du ballon rond. Une fois la majorité atteinte, j’ai retardé à plusieurs reprises mon arrivée dans cet univers si particulier car je craignais de miser sur le mauvais bookmaker en ligne.

Fan invétéré de Manchester United, j’ai néanmoins fini par me lancer avant le début de la saison 2016-2017 de la Premier League. J’ai pris le temps de consulter les revues disponibles sur les sites spécialisés et j’ai ainsi découvert que seuls treize sites de paris sportifs étaient autorisés par l’ARJEL en France : Zebet, Parions Sport, PMU, Winamax, Betclic, Unibet, Bwin, NetBet, Betstars, Geny Bet, Feeling Bet, France-Pari et Vbet.

Je me suis inscrit sur PMU dans la mesure où il s’agissait de l’opérateur qui me paraissait le plus connu dans l’Hexagone. Lors de mon premier pronostic, j’ai misé sur la victoire de MU face à Sunderland. Il s’agissait de la première journée du championnat et j’ai placé une mise de 50 euros en profitant du bonus de bienvenue de mon bookmaker, la cote étant de 1.50. Au final, mon équipe favorite m’a permis de remporter mon premier pari ! D’emblée, j’ai apprécié cette nouvelle façon de concevoir les matchs en direct de Manchester et j’ai donc poursuivi sur ma lancée.

La suite fut tout de même moins glorieuse et je reconnais m’être perdu en route, étant davantage fixé par les cotes généreuses que par la qualité de mes pronostics. J’ai notamment tenté ma chance sur des sports dont je ne connaissais pas les subtilités (rugby, football américain, basket, tennis) et je me suis entêté à parier sur mon club de cœur alors que les Red Devils ont finalement terminé à la sixième place du classement. Seule la victoire en finale de l’Europa League a permis à Manchester United de se qualifier pour la Ligue des Champions. De mon côté, j’ai terminé cette première année sans avoir perdu d’argent, mais je n’en ai pas gagné non plus…

Désireux de nourrir de plus grandes ambitions, j’ai décidé de modifier certaines habitudes à l’aube de la deuxième année. Pour commencer, je me suis rendu compte que l’offre de PMU ne correspondait pas à mes attentes. J’ai alors pris en compte l’avis des meilleurs parieurs en me dirigeant vers deux autres bookmakers, Winamax et Betclic.

Je n’ai pas eu à regretter mon choix au vu du bonus de bienvenue et des nombreux paris gratuits offerts par ces plateformes ! Possédant désormais trois comptes en tant que parieur, je pouvais également comparer les cotes de chaque site avant de placer mon prono sur un match.

Dès le début de cette nouvelle saison, j’ai adopté les bons réflexes en arrêtant par exemple de parier sur Manchester United. J’avais tendance à miser systématiquement sur une victoire des Red Devils, rarement sur un match nul ou une défaite. Lorsque l’on connait la situation moribonde du club à l’heure actuelle, cela prouve bien que cette façon de faire me privait de la lucidité nécessaire pour gagner mes paris sportifs en ligne.

Je me suis également concentré sur le sport que je maitrisais le mieux, c’est-à-dire le football. Dans le même ordre d’idée, j’ai arrêté de parier sur les championnats exotiques et je me suis focalisé sur les compétitions que je suivais au quotidien : la Coupe du Monde, la Ligue des Champions, la Premier League, la Ligue 1, la Serie A, la Liga et la Bundesliga.

Très vite, la différence s’est fait sentir et mes pronos m’ont permis de réaliser une superbe saison en tant que parieur, notamment grâce au sacre mondial des Bleus. Pour tout vous dire, je suis étudiant et les paris sportif m’ont aidé à arrondir les fins de mois. J’ai terminé cette deuxième année avec des gains de plusieurs milliers d’euros et je ne comptais logiquement pas m’arrêter en si bon chemin…

Pendant l’été, j’ai lu de nombreux articles rédigés sur les sites spécialisés et j’ai consulté les différents forums pour découvrir les astuces des parieurs plus aguerris. En quelques semaines, j’ai ainsi appris à mieux appréhender le système des cotes et à utiliser des types de paris dont je ne soupçonnais pas l’intérêt.

Concernant mes habitudes, j’ai continué de parier sur les compétitions que je maitrisais le mieux et j’ai enfin décidé de mettre mon ego de côté en lisant les pronos gratuits que l’on retrouve sur Internet. Cela m’a permis d’acquérir une expérience supplémentaire en découvrant d’autres méthodes de travail sur les paris sportifs.

Afin de mieux gérer mon budget, j’ai pris une décision radicale au sujet de mes gains. Ainsi, je retire désormais une partie ou l’intégralité de mes gains lorsque je remporte un pari. De cette façon, je réalise de bénéfices plus importants et je ne cède plus à l’appât du gain en ayant l’impression d’être dans un bon jour. A titre d’information, je perçois actuellement entre 400 et 500 euros à l’issue de chaque mois grâce aux paris sportifs.

L’année s’est d’ailleurs terminée en apothéose puisque j’avais placé une mise de 200 euros en septembre sur une victoire finale de Liverpool en Ligue des Champions. C’est d’ailleurs à ce moment précis que je me suis rendu compte du chemin parcouru car à mes débuts, il me paraissait impensable de parier en faveur du club honni !

Je pense avoir bien résumé mes trois premières années en tant que parieur. Il ne s’agit d’ailleurs que d’une introduction et je vais vous apporter une aide concrète avec mon avis sur les différents bookmakers agréés par l’ARJEL, mes pronostics sur le football et mes conseils pour parier dans les meilleures conditions possibles. J’espère que vous allez connaitre la même réussite que moi dans ce domaine si particulier !